Le petit lexique du webmaster (designer, développeur, admin système)


89 views
Temps de lecture 11min 55s
5/26/2023, 10:31:30 AM
Auteur : Michael

Le petit lexique du webmaster (designer, développeur, admin système)

 

Le monde du web peut sembler compliqué et parfois même incompréhensible pour les personnes qui n'ont pas de connaissances techniques. Pourtant, le domaine du web regorge de termes techniques et de jargons propres à chaque métier. Si vous êtes novice dans le domaine du web, voici un petit lexique pour vous aider à mieux comprendre les termes utilisés par les webmasters, designers web, développeurs web et admins systèmes.

 

  • Webmaster : Le webmaster est la personne qui gère un site web. Il est responsable de l'ensemble des opérations liées à la gestion du site web. Les tâches du webmaster peuvent varier selon le type de site, mais elles incluent généralement la gestion du contenu, la maintenance du site, la gestion des utilisateurs et la sécurité du site.
  • Designer web : Un designer web est une personne qui se concentre sur l'aspect visuel et esthétique d'un site web. Il est responsable de la création des maquettes, du design graphique, des images et des animations qui donnent au site son look and feel. Les designers web travaillent souvent en collaboration avec les développeurs web pour s'assurer que le design est réalisable et compatible avec les contraintes techniques.
  • Développeur web : Les développeurs web sont des programmeurs qui se concentrent sur la construction et la maintenance des sites web. Ils sont responsables du développement de fonctionnalités, de la création de base de données, de la programmation et du codage. Les développeurs web utilisent souvent des langages de programmation tels que HTML, CSS, JavaScript, PHP ou Python pour construire des sites web dynamiques.
  • Admin système : Un admin système est responsable de la maintenance et de la configuration des serveurs et des infrastructures réseau nécessaires au bon fonctionnement d'un site web. Ils sont responsables de la sécurité, des sauvegardes, des mises à jour et des performances du serveur. Les admins systèmes travaillent souvent en étroite collaboration avec les développeurs web pour s'assurer que les serveurs sont correctement configurés pour les besoins du site.

 

Voici quelques termes supplémentaires qui peuvent être utiles pour comprendre le jargon des métiers du web :

  • Front-end : Le front-end est la partie visible du site web, qui est accessible aux utilisateurs finaux. Cela comprend le design, le contenu, les menus, les boutons, etc.
  • Back-end : Le back-end est la partie invisible du site web, qui gère la logique, la base de données et les fonctionnalités. Cela comprend souvent la gestion des utilisateurs, des formulaires, des paiements, etc.
  • Full-stack : développeur web qui maîtrise à la fois le front-end et le back-end.
  • Wireframe : maquette de conception d'un site web représentant la structure et les fonctionnalités principales, sans tenir compte de l'aspect graphique.
  • CMS : CMS signifie Content Management System. Il s'agit d'un logiciel qui permet de gérer facilement le contenu d'un site web, sans avoir besoin de compétences techniques avancées. Les exemples de CMS populaires incluent WordPress, Drupal et Joomla.
  • Framework : Un framework est un ensemble d'outils et de bibliothèques qui permettent aux développeurs web de construire des sites web plus rapidement et plus efficacement. Les exemples de frameworks populaires incluent Laravel, Symfony et Ruby on Rails.
  • Responsive design : Le responsive design est une technique de conception qui permet au site web de s'adapter automatiquement à différentes tailles d'écran, que ce soit sur un ordinateur de bureau, un pc portable, une tablette ou un smartphone.
  • Hébergeur (Hosting) : une entreprise qui propose des services d'hébergement pour les sites web.
  • Hébergement mutualisé : service d'hébergement web dans lequel plusieurs sites sont hébergés sur le même serveur.
  • VPS (Virtual Private Server) : serveur virtuel privé qui permet à l'utilisateur d'avoir un accès root et une configuration personnalisée.
  • HTTP (Hypertext Transfer Protocol) : le protocole de communication qui permet aux navigateurs web de communiquer avec les serveurs. Si votre site est toujours en HTTP, nous vous conseillons vivement ce sujet : comment passer son site en HTTPS.
  • HTTPS (Hypertext Transfer Protocol Secure) : la version sécurisée du protocole HTTP qui chiffre les échanges entre les navigateurs et les serveurs.
  • JavaScript : un langage de programmation utilisé pour ajouter de l'interactivité et de la dynamique aux sites web.
  • LAMP (Linux, Apache, MySQL, PHP) : un ensemble de logiciels open source très utilisé pour le développement de sites web.
  • Middleware : une couche de logiciel qui se situe entre le front-end et le back-end et qui permet de gérer les communications et les échanges de données entre les deux.
  • E-commerce : commerce électronique, vente de produits en ligne.
  • MVC (Model-View-Controller) : un modèle d'architecture logicielle très utilisé dans le développement web.
  • MySQL : un système de gestion de bases de données relationnelles très utilisé pour le développement de sites web.
  • PHP : un langage de programmation côté serveur très utilisé pour le développement de sites web dynamiques. Nous traitons ici de quelques fonctionnalités de PHP 8.2
  • Plugin : un module complémentaire qui ajoute des fonctionnalités à un logiciel ou à un navigateur web.
  • SEO (Search Engine Optimization) : l'optimisation pour les moteurs de recherche, qui vise à améliorer la visibilité et le classement d'un site web dans les résultats de recherche. Nous en parlons ici : Optimisation SEO.
  • Prototypage : création d'un prototype ou d'une maquette d'un site web ou d'une application avant de commencer le développement.
  • Plug-in : module d'extension pour ajouter des fonctionnalités supplémentaires à un CMS ou à un site web.
  • CDN (Content Delivery Network) : réseau de diffusion de contenu permettant de réduire le temps de chargement des pages en fournissant le contenu depuis un serveur proche de l'utilisateur.
  • API (Application Programming Interface) : interface de programmation permettant de communiquer avec une application ou un service en ligne. Nous avons même fait un tuto pour créer une API.
  • URL (Uniform Resource Locator) : adresse d'une page web.
  • Slug : partie de l'URL correspondant au titre de la page, utilisée à des fins de référencement.
  • Balise : élément de syntaxe HTML ou XML utilisé pour définir la structure et le contenu d'une page web.
  • Responsive images : images adaptatives qui s'ajustent en taille et en qualité en fonction de l'appareil utilisé pour visualiser le site.
  • Déploiement : mise en ligne d'une application ou d'un site web sur un serveur en production.
  • Intégration : phase de développement où les différentes parties du site ou de l'application sont assemblées.
  • Migration : transfert d'un site web d'un hébergeur à un autre ou d'une version à une autre.
  • SSL (Secure Sockets Layer) : un protocole de sécurité qui permet de chiffrer les échanges de données entre les navigateurs et les serveurs.
  • UI (User Interface) : l'interface utilisateur, c'est-à-dire l'ensemble des éléments visuels et interactifs qui permettent à l'utilisateur de naviguer sur un site web.
  • UX (User Experience) : l'expérience utilisateur, c'est-à-dire la qualité de l'expérience vécue par l'utilisateur lorsqu'il navigue sur un site web.
  • IA (Intelligence artificielle) : Ensemble de techniques visant à donner à une machine la capacité de simuler des processus cognitifs humains tels que l'apprentissage, le raisonnement ou la perception.
  • Machine Learning : Branche de l'IA qui permet aux machines d'apprendre à partir de données, sans être explicitement programmées, en utilisant des algorithmes d'apprentissage.
  • Réseau de neurones : Modèle mathématique qui simule le fonctionnement du cerveau humain en regroupant des unités de traitement en couches interconnectées.
  • Deep Learning : Technique de machine learning basée sur des réseaux de neurones profonds, permettant d'extraire des modèles de données à plusieurs niveaux d'abstraction.
  • Blockchain : Technologie de stockage et de transmission d'informations de manière décentralisée et sécurisée, sans intermédiaire central.
  • Cloud computing : Modèle d'accès à distance à des ressources informatiques, telles que des serveurs, des applications ou des données, via Internet.
  • WYSIWYG : acronyme de "What You See Is What You Get", qui désigne un éditeur de texte ou un programme de conception graphique qui permet de visualiser le résultat final en temps réel.
  • Bootstrap : un framework front-end open source développé par Twitter, qui permet de créer des sites web rapidement et facilement en utilisant des composants prédéfinis.
  • MVC : Modèle-Vue-Contrôleur, un modèle d'architecture logicielle qui sépare les données, la logique de présentation et les interactions de l'utilisateur en trois composants distincts.
  • CMS headless : un CMS qui se concentre uniquement sur la gestion du contenu, sans prendre en charge la présentation. Il est souvent utilisé pour les sites web statiques et les applications web.
  • DevOps : une méthodologie de développement logiciel qui vise à rapprocher les développeurs et les opérateurs système (SysOps) pour améliorer la qualité et la rapidité des déploiements.
  • Single-page application (SPA) : une application web qui charge une seule page HTML et utilise JavaScript pour créer des transitions fluides et interactives entre les différentes sections.
  • Agile : une méthode de développement logiciel qui favorise la collaboration, l'adaptabilité et la flexibilité. Les méthodes Agile sont souvent utilisées pour les projets à forte incertitude ou à rythme rapide.
  • Scrum : une méthode Agile de gestion de projet qui repose sur des itérations courtes (sprints) et une communication régulière entre l'équipe de développement et le client.
  • Kanban : une méthode Agile de gestion de projet qui se concentre sur la visualisation et la limitation du travail en cours, afin d'optimiser le flux de travail et d'améliorer la productivité.
  • Docker : une plateforme de virtualisation de conteneurs qui permet d'isoler les applications et de les exécuter de manière cohérente dans différents environnements.
  • Serverless : un modèle de développement d'applications qui permet aux développeurs de créer et de déployer des applications sans avoir à gérer l'infrastructure sous-jacente, telle que les serveurs et les systèmes d'exploitation. Au lieu de cela, les fournisseurs de cloud proposent des services de traitement événementiel, qui exécutent du code en réponse à des événements déclenchés par des utilisateurs ou des systèmes.
  • Repository : un espace de stockage où sont conservées les versions de code source d'un projet.
  • Fork : une copie d'un repository pour permettre à un développeur de travailler sur une branche différente de celle du projet principal.
  • Test unitaire : une méthode de test logiciel dans laquelle chaque composant est testé individuellement pour garantir son bon fonctionnement.
  • Test fonctionnel : une méthode de test logiciel qui vérifie que les fonctions et les caractéristiques d'un système répondent aux spécifications.
  • Test d'acceptation : une méthode de test logiciel dans laquelle le système est testé dans des conditions réelles pour vérifier s'il est prêt à être mis en production.
  • Vue.js : un framework front-end open source basé sur JavaScript, qui permet de créer des interfaces utilisateur dynamiques et réactives.
  • React : une bibliothèque JavaScript développée par Facebook, qui permet de créer des interfaces utilisateur interactives et dynamiques.
  • Node.js : une plateforme de développement basée sur JavaScript, qui permet de créer des applications web côté serveur et des outils de développement.
  • Svelte (ou svelteKit) : un framework JavaScript dont on a déjà parlé plusieurs fois et d'ailleurs le site isyweb.com est entièrement fait avec Svelte !
  • REST : acronyme de "Representational State Transfer", qui désigne une architecture de service web qui utilise les ressources pour communiquer avec les clients.
  • SPA : acronyme de "Single-Page Application", qui désigne une application web qui utilise une seule page HTML pour créer des transitions fluides et interactives entre les différentes sections.
  • SEO on-page : l'optimisation pour les moteurs de recherche qui concerne les éléments visibles sur une page web, tels que le contenu, les balises, les titres, les liens, etc.
  • SEO off-page : l'optimisation pour les moteurs de recherche qui concerne les éléments externes à une page web, tels que les liens entrants, les réseaux sociaux, les mentions, etc
  • SaaS (Software as a Service) : un modèle de distribution de logiciels dans lequel l'application est hébergée dans le cloud et accessible via un abonnement.
  • PaaS (Platform as a Service) : un modèle de cloud computing dans lequel une plateforme de développement est fournie en tant que service, incluant généralement un environnement d'exécution, une base de données et des outils de développement.
  • IaaS (Infrastructure as a Service) : un modèle de cloud computing dans lequel les ressources d'infrastructure telles que les serveurs, les réseaux et le stockage sont fournies en tant que service.
  • XML (eXtensible Markup Language) : un langage de balisage qui permet de structurer et d'échanger des données sur le web.

 

Maintenant que nous avons défini ces différents termes, vous êtes prêt à discuter avec des professionnels du web en toute confiance ! Gardez à l'esprit que chaque entreprise peut avoir sa propre façon de définir ces rôles, mais ce petit lexique vous donnera une base solide pour comprendre les différents métiers du web.

Nous espérons que cet article vous a été utile et nous vous souhaitons bonne chance dans votre parcours professionnel dans le domaine du développement web !